Protéger les dents avec une gouttière de protection

En plus de caries et des lésions parodontales, les dents peuvent aussi être soumises à des abrasions ou à des chocs. Ceux-ci peuvent entraîner des traumatismes irrévocables. C’est là qu’intervient la gouttière de protection pour détendre les muscles dentaires et les protéger. On appelle aussi ces appareils protège-dents.

Gouttière de protection : les différentes formes

Les gouttières de protection peuvent se présenter sous deux formes :

La gouttière de protection en totale qui recouvre une seule arcade que ce soit l'arcade supérieure ou inférieure. Ce type permet d’échapper définitivement à l’abrasion des dents. Il réduit aussi le risque de fracture ainsi que les contractures des muscles masticateurs.

La deuxième forme est le plan de morsure NTI-SS ou Neuroceptive – Trijumal –Interception. Celui-ci a l’avantage de soulager la surcharge musculaire et articulaire évitant ainsi l’abrasion des dents.

En ce qui concerne les matériaux de la gouttière de protection, ils sont constitués de deux couches : un matériau dur à l’extérieur et un matériau souple à l’intérieur pour absorber les chocs en tous genres.

Dans quels cas doit-on utiliser la gouttière de protection ?

La gouttière de protection s’utilise le plus souvent durant les fortes activités sportives comme la boxe, le rugby, le football américain, … Elle protège les arcades dentaires des chocs.

Un autre cas qui nécessite le port de cette gouttière est lors des souffrances causées par des désordres posturaux liés à des contractures des muscles élévateurs de la mâchoire inférieure. Mais certains patients la portent également en cas de sensation de migraines ou d’acouphènes.

 

 

 

 

Lire plus

Tableau des alliages