La prothèse dentaire et le numérique

LMP - Prothèse dentaire et numérique

Cela fait plusieurs années que le numérique révolutionne notre façon de vivre : téléphonie, banques, loisirs,... Le domaine de la prothèse dentaire n’échappe pas à cette révolution. Le Laboratoire Mondial Prothèse a rapidement compris quels seraient les enjeux techniques et économiques et a mis en place, depuis de nombreuses années, une politique d’investissement afin d’offrir à ses clients les meilleures technologies. Le process CAO/CFAO a permis de gagner en précision avec des ajustements parfaits. Il s’agit d’une précision telle que l’œil humain est bien incapable de rivaliser avec la machine. Néanmoins, c’est la combinaison du savoir-faire du dentiste en amont (empreinte dentaire), de l’infoprothésiste derrière son écran et de la machine qui permet à LMP de réaliser des prothèses de qualité. La numérisation 3D est la première étape d’un processus appelé CAO ou conception assisté par ordinateur Aujourd’hui il est possible de numériser un modèle en plâtre réalisé à partir d’une empreinte prise par le dentiste mais aussi de se passer de l’étape prise d’empreinte en numérisant directement la bouche du patient avec une caméra intrabuccale. Puis de concevoir une prothèse virtuelle. Cette prothèse virtuelle sera ensuite transmise via un fichier STL à notre centre d’usinage. Vient ensuite le process appelé CFAO ou conception fabrication assisté par ordinateur. Il s’agit de transformer ce fichier STL en une prothèse physique. Pour ce faire nous avons à notre disposition différents procédés :

  • L’usinage : qui permet la réalisation de prothèses conjointes en divers matériaux (métal, résine, zircone,...);
  • La fusion laser qui permet quant à elle la réalisation de prothèses métalliques;
  • L’impression 3D permet la réalisation de modèle.